Aller au contenu

Blague sexiste au travail

    Faire une blague sexiste au travail, pour beaucoup, c’est assez commun. Rare sont les environnements professionnelles dans lesquels il n’y en a jamais. Pourtant, elles participent à véhiculer des stéréotypes sexistes et excluant pour les minorités de genre.

    En effet, 80% des femmes déclarent vivre des violences sexistes au travail et les blagues sexistes au travail, joue un rôle important dans cette réalité. Dans cet article, on expliquera, ce qu’est une blague sexiste au travail, ce qu’en dit la loi, les réactions à avoir mais également des bonnes pratiques pour les prévenir.

    Une blague sexiste au travail, qu’est ce que c’est ?

    Définition

    Les blagues sexistes au travail sont des blagues faîtes dans un contexte professionnel qui basent leur humour sur des stéréotypes de genre. Le plus souvent elles s’attaquent aux femmes et minorités de genre. Ces blagues utilisent souvent des clichés, des généralisations simplistes ou des caricatures liées aux rôles traditionnels des hommes et des femmes dans la société. Elles peuvent également faire allusion à des comportements, des caractéristiques physiques ou des situations intimes d’une manière dégradante ou dévalorisante.

    Que dit la loi sur les blagues sexistes au travail ?

    Les blagues sexistes au travail sont illégales. Depuis 2015, elles sont considérées par le code du travail comme des agissements sexistes. Un agissement sexiste est défini comme : “tout agissement lié au sexe d’une personne, ayant pour objet ou pour effet de porter atteinte à sa dignité ou de créer un environnement intimidant, hostile, dégradant, humiliant ou offensant”.

    Depuis 2017, la Cours d’Appel d’Orléans a défini le «harcèlement sexuel d’ambiance». Ce terme est né pour caractériser les faits suivants : une femme travaillant pour un grand quotidien au service des sports a porté plainte contre «posters pornographiques […] et blagues salaces» dans son environnement de travail.

    Est-ce qu’une blague sexiste au travail c’est grave ?

    Effet direct

    Derrière le rire du public, une blague sexiste au travail peut avoir plusieurs effets directs négatifs :

    Être vécu comme une violence

    Le plus souvent, les blagues sexistes ne sont pas des simples blague faites à l’assemblée. Elles sont ciblées sur des membres de l’équipe. Ainsi, elles peuvent participer à blesser directement les personnes visées.

    Perte de confiance en soi

    Les personnes qui sont concernées par un blague sexiste au travail peuvent ressentir une diminution de leur confiance en soi et de leur estime de soi qu’elles soient directement visée ou non. En effet, associer des caractéristiques négatives à une identité de genre peut toucher toutes les personnes qui se reconnaissent dans cette identité. De ce fait, ces blagues peuvent alimenter un sentiment d’impuissance et de dévalorisation personnelle.

    Renforcement des stéréotypes de genre

    Une blague sexiste au travail repose souvent sur des stéréotypes de genre, contribuant ainsi au renforcement de ces idées préconçues. Cela peut influencer la manière dont les gens perçoivent les rôles et les comportements attendus de chaque genre.

    Mécanisme de banalisation

    En plus de tous ces effets directs, il faut être conscient·es que qu’il y a des effets plus pernicieux et profond aux blagues sexistes. En effet, d’une part comme nous l’avons vu précédemment, elles normalise des stéréotypes de genre. Cela a des effets négatifs a plusieurs niveaux.

    D’une part, cela renforcer les comportements . Il a déjà été démontré à quel point notre cerveau dévelloppe des croyances en lien avec les préjugés qui ont des effets directs sur nos comportements et la qualité d’exécutions de certaines tâches.

    D’autre part, accepter une forme de violence comme une blague sexiste au travail rend les autres formes de violences plus acceptables. En effet, si une blague sexiste au travail est considéré comme normale pour tout le monde, il va être plus facile d’accepter des comportements différenciées en fonction du genre. Et si un groupe est identifié et considéré comme un problème en fonction de son genre, cela peut amener à des règles collectives qui désavantages le genre minorisé, et ainsi de suite. C’est ce qu’on appelle le mécanisme de banalisation.

    La pyramide des violences sexistes et sexuelles est un bon outil pour appréhender ce phénomène. il permet de comprendre que les violences les plus graves reposent sur les violences qui semblent les plus banales :

    Pyramide des violences sexistes et sexuelles
    La pyramide des violences sexistes et sexuelles

    Que faire en tant que victime de blague sexiste ?

    Pour tout renseignement sur les ressources, démarches, association et dispositifs existant en tant que victime de VSS, vous pouvez retrouver notre article : Victime de VSS : que faire et comment accompagner ?

    S’il y a un protocole de signalement des violences sécurisant et connu de toustes dans votre entreprise, vous pouvez passer par ce canal. Dans le cas contraire, vous pouvez être accompagnée par l’AVFT, l’Association européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail, qui pourra vous accompagner dans d’éventuels démarches.

    Comment réagir à une blague sexiste au travail ?

    En tant que manager

    • Documenter l’incident pour garder une trace.
    • Réagir en public pour condamner l’agissement.
    • Nommer le comportement et rappeler qu’à partir de deux agissements sexistes, on parle de harcèlement
      sexuel.
    • Appliquer les sanctions prévues en cas d’agissement sexiste

    Si une personne est directement ciblée par la blague sexiste :

    • Proposer à la victime un accompagnement et des ressources juridiques, psychologiques ainsi que des contacts d’associations en fonction des besoins qu’elle exprime.

    En tant que témoin

    • Ne pas rire.
    • Possibilité de confronter la personne en lui demandant pourquoi il trouve cette blague drôle pour qu’il comprenne que sa blague est problématique.

    Si une personne est directement ciblée par la blague sexiste :

    • Dans le cas où la victime réagit d’elle-même, la soutenir et l’accompagner dans d’éventuelles démarches.

    Les erreurs à éviter face à une blague sexiste au travail

    • Ne rien dire
    • Dire “c’est bon, ce n’est qu’une blague”.

    En effet, en n’agissant pas, on légitime ce type de comportement et on banalise un climat sexiste. Le risque de basculer vers d’autres types de violences sexistes en est accru.

    Comment prévenir les blagues sexistes au travail

    Si rien n’est mis en place pour les prévenir, il y a très peu de chance qu’il n’y ai pas de blague sexiste au travail dans votre structure. Pour faire en sorte de les limiter vous pouvez :

    • Sensibiliser les équipes au sexisme ordinaire en s’appuyant sur des exemples concrets.
    • Favoriser l’utilisation d’un humour non-oppressif dans l’entreprise en implémentant des temps de cohésion.
    • Adopter un protocole de prévention des violences sexistes et sexuelles connu de toustes.
    • Avoir un protocole de signalement des violences connu de toustes et sécurisé pour les victimes.

    Une formation sur les VSS est un très bon moyen pour obtenir tous les outils pour prévenir les blagues sexistes au travail et plus généralement pour construire un environnement professionnel inclusif. Chez Cali et Gali, nous sommes des expert·es du genre et de la formation. C’est pourquoi, nous en proposons une que tu peux découvrir juste ici : Formation VSS. Sache que nous basons notre pédagogie avant tout sur la compréhension des mécanismes, l’absence de jugement et la participation active.

    Étiquettes: