Aller au contenu
Harcèlement sexuel que faire ? Une victime entame une démarche

Harcèlement sexuel que faire ? 8 questions clés

    Face au harcèlement sexuel que faire ? Que vous soyez victime, témoin, manager ou RH, ces questions vous concernent.

    Retrouvez ici les réponses à vos questions ainsi que les erreurs à ne pas faire.

    1- Le harcèlement sexuel c’est quoi ?

    A. Définition générale

    Le harcèlement sexuel est pris en compte par le code pénal et par le code du travail.

    Le harcèlement sexuel se caractérise par la répétition – dès la deuxième occurrence – d’un comportement qui porte atteinte à la dignité d’une personne ou qui crée un environnement professionnel hostile.
    La différence avec le harcèlement moral est que celui-ci est basé sur des connotations sexistes ou sexuelles, ou une infériorisation due au genre.

    B. Cas spécifiques


    Le droit du travail signale qu’on peut parler de harcèlement sexuel à partir de la première occurrence dans le cas de figure où une personne exerce une pression grave sur la victime. C’est le cas par exemple de conditionner une augmentation à une faveur sexuelle.

    Si des individus, ne commettent chacun·e qu’un agissement, mais envers la même victime, on prend en compte la répétition subie par la victime. Chacun est donc auteur de harcèlement sexuel, même si individuellement n’est responsable que d’une occurence.

    Le cyber-harcèlement sexuel existe aussi au travail.

    Mais alors, face au harcèlement sexuel que faire ?

    2- En prévention du harcèlement sexuel que faire ?

    Pour prévenir le harcèlement sexuel en entreprise, nous vous conseillons de prendre le sujet au sérieux et surtout de le traiter sur le long terme. Une sensibilisation une fois ne suffiras pas. Il est nécessaire de parler de la lutte contre le harcèlement sexuel dès l’embauche des nouveaux·nouvelles et de façon régulière lors des temps collectifs, des points annuels etc.
    Il est donc important d’avoir une stratégie de prévention, qui comprend la formation, la répétition, la communication et l’exemplarité.

    • La formation
      Former ses équipes à la lutte contre le harcèlement sexuel, leur permet d’adopter un langage commun. C’est à la fois comprendre ce qui relève du sexisme, comprendre les comportements qu’on peut avoir qui posent problème. Mais aussi savoir réagir, que l’on soit victime ou témoin. Et face au harcèlement sexuel que faire, selon votre responsabilité dans la structure.
      Découvrez les prochaines dates de formation.
    • La répétition
      Après la formation, préparez quelques affiches qui rappellent les bonnes pratiques. Vous pouvez également transmette le guide : 11 situations de violences sexistes au travail à vos équipes. N’hésitez pas à aborder la question du harcèlement sexuel lors de séminaires, réunions. Il faut que ca reste un sujet prioritaire.
    • La communication
      Nommer le sexisme comme tel, ne pas minimiser les cas de harcèlement. Créer un climat de confiance qui permette aux personnes de signaler le moindre comportement ou agissement sexiste, afin de prendre en charge les situation le plus tôt possible.
    • L’exemplarité
      En tant qu’employeur vous devez participer aux formations, vous remettre en question sur vos pratiques. C’est nécessaire. Par le pouvoir que vous avez sur vos salariés, vous avez la responsabilité de prévenir ces situations.

    3- Victime de harcèlement sexuel que faire ?

    En tant que victime, éloignez vous au maximum de l’auteur des faits et rapprochez vous de personnes de confiance. S’il existe un canal de signalement dans l’entreprise, c’est l’occasion de le saisir et de témoigner.

    On a tendance à sous-évaluer la gravité des faits, prenez le temps qu’il faut pour réaliser que ce que vous avez vécu est du harcèlement sexuel. N’hésitez pas à vous faire accompagner.
    Retrouvez le répertoire des ressources pour les victimes dans le guide : Victime de VSS que faire, comment accompagner ?

    Lorsque vous choisissez de témoigner auprès de votre employeur, n’hésitez pas à exprimer vos besoins. Cela peut être de faire du télétravail, de ne plus être dans le même service que la personne. Vous pouvez également demander la prise en charge par l’entreprise d’un accompagnement psychologique le cas échéant.

    4- Témoin de harcèlement sexuel que faire ?

    • Dans le cas où la victime réagit d’elle-même :
      > la soutenir et l’accompagner dans d’éventuelles démarches.
    • Dans le cas où la victime ne réagit pas :
      > interpeller l’auteur si vous considérez que ça ne vous met pas en
      situation de danger.
      Exemple de phrase : “Est-ce que tu sais que ce que tu fais c’est du harcèlement sexuel ?”
    • Nommer la situation d’harcèlement sexuel auprès de la victime.
    • Demander à la victime si elle a des besoins particuliers.
    • Encourager la victime à remonter la situation aux responsables et l’accompagner en tant que témoin.
    • Si elle ne souhaite pas témoigner :
      > remonter la situation auprès de l’employeur et respectant l’anonymat de la victime.

    5- Face au harcèlement sexuel que faire en tant que manager ?

    • Enclencher une mise à pied provisoire de l’auteur afin de protéger les salarié·es d’autres agissements.
    • Mener une enquête et documenter la situation.
    • Appliquer les mesures disciplinaires en lien avec le harcèlement sexuel (licenciement pour faute grave possible).
    • Proposer à la victime un accompagnement et des ressources juridiques, psychologiques ainsi que des contacts d’associations en fonction des besoins qu’elle exprime.

    6- Face au harcèlement sexuel que faire en tant que RH?

    En tant que responsable des ressources humaines, vous avez la responsabilité de vous attaquer au harcèlement sexuel en entreprise. Cela passe par plusieurs mesures :

    • Proposer le poste de référent·e harcèlement. Ca peut être une mission donnée à une personne en interne, en aménageant son temps de travail pour qu’elle puisse l’effectuer correctement. Le meilleur des cas étant tout de même de créer un poste à plein temps.
    • Intégrer la formation des équipes à la lutte contre les VSS au travail dans votre plan de formation annuel.
    • Intégrer à l’entretien annuel des questions sur l’ambiance au travail et laisser l’espace pour faire remonter des situation

    7- Pour lutter contre le harcèlement sexuel que faire en tant qu’employeur?

    L’employeur est garant de la sécurité de ses équipes et cela comprend la lutte contre les violences sexistes et sexuelles.
    La responsabilité de protéger ses salariés incombe à l’employeur. C’est elle·lui qui doit être garant·e de l’existence d’un protocole complet de prévention, gestion et sanction des situations.

    • Former les équipes sur la lutte contre les Violences Sexistes et Sexuelles (VSS).
    • Adopter un protocole de prévention des violences sexistes et sexuelles connu de toustes.
    • Avoir un protocole de signalement des violences connu de toustes et sécurisé.
    • S’assurer que les signalements soient traités, et que les enquêtes aillent jusqu’au bout
    • Prendre ses responsabilités face au harcèlement sexuel : reconnaître son rôle dans les situations et s’atteler à les prévenir, les traiter, les sanctionner.

    8 – Les erreurs à éviter dans la prise en charge du harcèlement sexuel en entreprise

    Face au harcèlement sexuel que faire ? oui, mais aussi, que ne pas faire ?!

    • Considérer que les remarques sont des compliments.
    • Voir qu’il y a un problème, mais ne pas le qualifier de harcèlement. Ex : “Ah il est vraiment relou celui là !”.
    • Faire de ce comportement un trait de caractère du coupable et ainsi le déresponsabiliser ex : “ C’est Antoine il est comme ça, c’est sa personnalité”
    • Le « slut shaming » : questionner le comportement de la victime afin de culpabiliser et de déresponsabiliser l’agresseur. Exemple: « Elle n’a qu’à pas venir en jupe, aussi »

    On a tous un rôle à jouer dans la lutte contre le harcèlement sexuel. Nous vous recommandons de vous poser toutes ces questions et de mettre en place toutes ces solutions, avant d’être confronté·es à un cas de harcèlement sexuel.

    N’oubliez-pas de vous poser ces 3 trois questions en amont :

    • Face au harcèlement sexuel que faire en prévention ?
    • Face au harcèlement sexuel que faire pour traiter les situations?
    • Face au harcèlement sexuel que faire pour améliorer nos process et limiter les situations ?
    Étiquettes: